Guinée : « Les Petits Anges de Guinée » continuent sa distribution de dons dans les centres d’orphelinat

Après avoir distribué des dons dans quelques quartiers défavorisés de la capitale guinéenne Conakry, composés des habits, de chaussures, de couvertures, des livres didactiques et autres jouets, l’organisation sans but lucratif, Les Petits Anges de Guinée, créée depuis la Belgique en 2011, par la Guinéenne Bintou Condé et ses amis, dans le but d’apporter le maximum d’aide aux enfants démunis de Guinée et ceux résidant dans les centres d’orphelinat.

Le samedi 16 mars 2019, les volontaristes de l’ONG,  Les Petits Anges de Guinée, étaient une nouvelle fois en visite de terrain, mais cette fois-ci dans la haute banlieue de Conakry. En toile de fond, visiter plus de centres d’accueil des enfants orphelins et des enfants sans familles afin de procéder à la distribution des dons.

Au niveau de Sonfonia (haute banlieue de la capitale guinéenne), la présidente de cette ONG humanitaire, Bintou Condé et son Adjointe, Miriam Camara, étaient au chevet des enfants de l’orphelinat « Enfants et jeunes en compassion » pour les octroyer les couvertures de lits, de livres didactiques, des habits, des vélos et autres jouets.

Après avoir reçu dans les mains des donatrices des dons, les responsables du centre d’orphelinat de Sonfonia, Dame Jeanne Guilavogui et son mari, Simaga, ont remercié le geste de l’ONG « Les petits Anges de Guinée », tout en l’appelant à multiplier les gestes.

« Ce qu’elle a fait, on appelle « Ange », qui aident les anges. Personne n’a un prix pour elle. Ce qu’elle a fait seul Dieu va la payer.

Les cadeaux donnés aux enfants m’ont dépassé. D’abord, ça manière de m’accueillir, celle-ci m’a encouragé. D’abord elle ne me connaissait pas ; nos noms ne se trouvaient pas sur sa liste et nous a acceptés. Je vois que c’est une grâce, c’est Dieu seul qui peut la bénir. Je suis contente, d’abord voyant ce qu’elle fait pour les autres, j’ai vu à la télé, ça c’est déjà grand… », réagit la femme responsable du centre d’orphelinat de Sonfonia, Jeanne Guilavogui.

 

Par notre Reporter, Ibou Barry

 

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *