Guinée: Qui est Alpha Kabiné Baro, le président de la Nouvelle Génération du Panafricanisme Guinéen (NGPG) ? (Portrait)

Né en 1969 à Kankan, en république de Guinée. Alpha Kabiné Baro est le fils d’El hadj Ibrahima et de Hadja Djènèba Keita.

Dès son jeune âge, il se rend à Conakry dans la capitale guinéenne où il poursuit ses études. Intelligent et surtout courageux. Alpha Kabiné Baro constate très tôt que son environnement offre moins que ce dont il ambitionne pour son épanouissement. C’est ainsi que dès l’âge de 16 ans, le jeune entreprend un voyage qui le conduit aux États-Unis d’Amérique où il poursuit ses études jusqu’à l’obtention d’un diplôme en sciences de l’information à l’Université de Kaplan en Floride.

Quelques années plus tard, il entame une carrière militaire qu’il accomplit avec brio dans la plus grande armée de la planète. D’abord il décroche plusieurs certificats en stratégie de guerre au Camps Geiger War School et ensuite un autre en tactique de combat dans le célèbre Camps Lejeune en Caroline du nord.

Distingué pour son abnégation et sa perspicacité, Alpha Kabiné Baro participe à plusieurs missions à travers le monde au compte des corps de la Marine des États-Unis dont il est aujourd’hui vétéran.

Après plusieurs années de services loyaux rendus à l’armée des USA, il reçoit de nombreuses distinctions parmi lesquelles on peut citer  »la Médaille Navy Marine Corps achèvement Medal  » ce titre méritoire est décerné aux membres des forces armées américaines pour le caractère exceptionnel et efficace de leur service rendu à la nation’’. Toute sa carrière durant, Alpha Kabiné Baro a combattu pour le respect des droits et libertés fondamentaux des citoyens américains sans distinction de couleur, de sexe, d’origine encore moins de religion. Mais pour le vétéran militaire, la fin d’une carrière est le début d’une autre. L’accomplissement d’une mission entraîne la naissance d’une autre encore plus juste et plus noble : celle de la patrie mère,  »la république de Guinée. (Première partie de la biographie)

Ainsi, Alpha Kabiné Baro suit son destin et entreprend son retour sur la terre de ses ancêtres afin d’extirper son peuple de l’injustice, de la corruption, de la pauvreté bref, du chaos. Rêvant d’une  »Guinée riche et prospère », Alpha Kabiné Baro pense souvent qu’aucun changement n’est possible lorsque l’élite du pays prône la haine et la division; aucun changement n’est possible non plus lorsque cette même élite se livre au pillage des ressources locales. D’où son combat sans répit contre la corruption et la division des filles et fils de sa chère nation. Il crée la Nouvelle Génération du Panafricanisme Guinéen (la NGPG), un parti politique pas comme les autres. Un parti qui prône les valeurs africaines. Un parti convaincu que seules les ressources humaines locales sont capables de relever l’ensemble des défis auxquels le continent africain reste confronté. La NGPG, pensée et conçue par Alpha Kabiné Baro, est un parti qui regroupe de nos jours des millions de personnes à travers le monde au tour des idéaux de paix, de cohésion sociale, de stabilité économique et surtout de réelle indépendance politique du continent africain et de la Guinée plus particulièrement. Il entend diriger ce pays vers une véritable démocratie et l’État de droit. Alpha Kabiné Baro se donne pour priorités, la redistribution équitable des richesses de la Guinée. Cela se passe nécessairement par la redynamisation des secteurs comme celui de l’énergie, les infrastructures routières, scolaires et hospitalières, l’accès à d’eau potable et aux logements sociaux dignes de ce nom. L’objectif ultime du président Alpha Kabiné Baro est de développer son pays en y instaurant la stabilité économique à travers l’égalité des chances entre les fils et les filles de sa chère Guinée.

A lire aussi l’interview de Alpha Kabiné Baro

Nous le savons tous que la fin du deuxième mandat du président Alpha Condé prendra fin en 2020, à mi-parcours, quelle appréciation faites-vous de son bilan ?

Je pense que le président Alpha Condé a fait beaucoup de choses qui ont aidé le pays. Il a construit beaucoup d’hôtels que nous n’avions pas. Il a créé aussi le guichet unique qui est une bonne chose pour la gestion des deniers publics. Mais beaucoup reste à faire ; il faut le reconnaître, et il ne pourra pas tout faire pendant le petit temps qui lui reste au pouvoir. Il n’est pas indispensable et nul d’ailleurs, la nouvelle génération qui viendra après lui, pourra achever les chantiers qu’il a ouverts. Il faut préserver les acquis et respecter le principe de continuité de l’État…

Vous êtes un leader politique comme les autres qui occupent déjà le terrain, avez-vous une fois sillonné l’intérieur du pays pour comprendre les attentes de la population ?

Absolument, je suis parti en Guinée en 2010 et 2012 pour évaluer la situation socio-économique et politique du pays sur le terrain , retenez que notre méthode de lutte est très différente, jamais connue en Afrique , nous avons les représentant sur le terrain en Guinée dans toutes les préfectures, et nous tenons des conférences audio sur les réseaux 3 fois par semaine pendant  trois ans maintenant . Le peuple s’attend de tous et maintenant!

Déclinez-nous un peu vos priorités en tant que leader politique ?

Tout est priorité dans notre programme politique. C’est pourquoi je propose le programme politique dénommé : (BARO7 pour résoudre les problèmes guinéens simultanément). Les 7 points suivant sont:

Notre projet de société :

 

Le BAROMÈTRE (BARO-7) -PERFECTION DIVINE-7 -POUR GUINEE2020 » !

 

Les 7 attributs (les 7 points non négociables) :

 

1-LA GUINÉE ET LE PANAFRICANISME :

– Une Justice équitable pour toutes et tous en République de Guinée et en Afrique.

 

2- LA SURVIE DES GUINÉENS :

– La fourniture d’eau et électricité sur toute l’étendue du territoire national de la République de Guinée.

– La Promotion de l’éducation

 

3- L’ALIMENTATION ET LES ENTREPRENEURS GUINÉENNES ET GUINÉENS :

– L’autosuffisance alimentaire en Guinée et soutenir les PME & PMI de Guinée

 

4- LA JEUNESSE GUINÉENNE :

– L’emploi des jeunes est une priorité.

 

5- L’AUDIT DE L’ADMINISTRATION GUINÉENNE :

– La publication des résultats des audits pour le peuple guinéen sur tous les anciens ministres, les responsables politiques et de chaque citoyen candidat à la magistrature suprême de la république de Guinée.

 

6- LA FEMME GUINÉENNE :

– Le développement et la construction des centres de santé modernes pour répondre aux différents problèmes d’émergence et d’hygiène de la femme guinéenne ainsi que sur la santé du reste des citoyens.

 

7- LES FONCTIONNAIRES GUINÉENS :

– L’augmentation des salaires de tous les employés de la fonction publique (civils et militaires) de la République de Guinée

 

« JE LE JURE DEVANT VOUS ET DEVANT DIEU.

C’EST MON ENGAGEMENT SOLENNEL !  »

Aujourd’hui, il y a assez de partis politiques en Guinée, mais la plupart s’aligne derrière le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo ou fait fondre leurs partis à celui de la mouvance présidentielle, quel positionnement politique donnez-vous à votre parti ?

Nous sommes un bloc de  l’opposition patriotique de la nouvelle génération qui n’est pas à confondre avec l’opposition républicaine. Une précision très importante : nous ne sommes pas de la mouvance ni de l’opposition républicaine, nous sommes du Bloc de l’opposition patriotique. Nous sommes de la nouvelle génération de l’opposition.

Sur le plan économique, la banque centrale de la République de Guinée (BCRG) vient d’émettre les nouvelles coupures dans la circulation ; il s’agit des billets de 2 000 f et 20 000fr, quelle appréciation faites-vous de cette nouvelle donne ?

C’est un non  événement. C’est dans le cadre de leur rôle, mais ils doivent se focaliser pour contrôler l’inflation, récupération des vieux billets  et informatisation des procédures de finances avec la nouvelle technologie. Micro et macro crédit pour permettre l’accès aux capitaux par les PMI et PME.

Parlons du cas Kaporo-rails, il s’agit du centre directionnel de koloma (un domaine réservé de l’Etat), vous savez bien que cela fait des semaines que le gouvernement a pris la décision de déguerpir des citoyens qui occupent ces lieux, mais la méthode a fait réagir pas mal de Guinéens, en tant que leader politique guinéen, quelle est votre analyse du problème ?

C’était très mal géré. L’Etat devrait recenser chaque famille des lieux avant de les déguerpir pour les relocaliser dans un autre lieu avec mesure d’accompagnement financière pour leur permettre de recommencer leur vie dans un nouvel environnement et dans la dignité.

 

Quels sont vos mots de la fin ?

Je remercie tous nos compatriotes qui sont venus joindre à nos rangs, et nous tendons les mains a tous les Guinéens de venir joindre pour qu’enfin on puisse la Guinée du gouffre. On a des atouts nécessaires pour transformer notre nation à une nation plus  prospérée du continent africain et Merci Mr Diabate !

 

Propos recueillis par Moussa Diabaté

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *