AG du PADES : après avoir félicité Alpha Condé pour sa victoire à l’élection, Mohamed Diakité justifie la félicitation de Dr Ousmane Kaba envers Alpha Condé…

0
147

Depuis la fin de la proclamation des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle concernant l’élection du 18 octobre 2020, le parti des démocratiques pour l’espoir (PADES) a tenu samedi 14 novembre sa toute première assemblée générale – notamment au cours de laquelle l’ordre du jour était entre autres axé su les leçons à tirer de la récente élection présidentielle, félicitation du parti pour la victoire du candidat Alpha Condé et le boycott de l’université de Koffi Annan de Guinée.

« Quelque part dans la politique, il y a la morale, il faut intégrer la partie morale pour sauver la Guinée et de l’autre côté, il y a une main tendue allant dans le sens de la paix.

Dans le PADES, nous ne voulons pas une opposition dure, une opposition qui dit non il faut ça goûte que goûte. Oui nous voulons le pouvoir pour gérer le pays, mais on ne veut pas gérer le pays sur le cendre de la vie de nos concitoyens ; c’est pourquoi, cette main tendue nous l’acceptons avec volontiers, il faut servir la Guinée, la Guinée avant tout, il faut aller dans le sens de l’apaisement, il faut voir la souffrance de nos mamans dans les marchés », a déclaré le coordonnateur chargé de l’implantation et des stratégies du PADES dans la zone spéciale de Conakry, Mohamed fitho Diakité.

Par ailleurs, Mohamed fitho Diakité justifie renchérit en ces termes : « Nous voulons gouverner le pays, nous voulons que le changement se fasse à notre présence ; mais nous ne voulons pas mourir avant ce changement, aucun jeune ne veut perdre la vie. Prions Dieu que cela ne se fasse pas, que l’espoir ne meurt, restons soudés. Nous sommes un parti politique qui aspire au pouvoir, nous voulons le pouvoir, pas pour nous même, mais le mettre au service du peuple. Une main tendue, nous voulons bien nous rassurer que c’est une main tendue saine et nous avons des conditions, des programmes, des projets, que ce projet soit respecté, l’eau, l’électricité, les infrastructures routières surtout l’emploi des jeunes, je crois que nous serons prêts à servir la nation, pas un homme… ».

Outre, Mohamed Diakité a répondu aux messages qui appellent au boycott de l’Université Koffi Annan. « D’abord, ce ne pas une bonne chose, l’université est considérée comme une institution de la République qui a pour objectif, former les cadres du pays. L’université Kofi Annan, c’est au nom de docteur Ousmane Kaba, mais l’université n’appartient pas à docteur Ousmane Kaba, c’est toute la Guinée qui se retrouve à l’intérieur de cette université ou on apprend la science. La politique n’a rien avoir avec la science, il faut qu’il prenne leur mal en patience. Nous avons tous été des candidats à ces élections, nous sommes les candidats malheureux. Je lance un appel dans le sens de la paix, la stabilité, ces appels du boycott, ils ne le feront, pas, ils le disent par colère, je pense, ils feront une prise de conscience. Nous avons félicité la victoire du prof Alpha Condé, c’est pour la paix ».

À noter que le président du parti docteur Ousmane Kaba n’a pas assisté à cette première assemblée générale du parti depuis la fin de l’élection présidentielle du 18 octobre.

 

Propos recueillis par Mamadou Dian bah

628 56 84 52