mar. Oct 22nd, 2019

Conakry : début de formation de 50 jeunes filles en entrepreneuriat féminin

Le Forum de Entrepreneuriat et du leadership féminin en Guinée (FODELF-Guinée), a initié la formation de cinquante (50) jeunes filles à Conakry, ce mercredi 9 octobre 2019, à la Blue Zone de Dixinn. Les thèmes de cette formation sont : « quelles solutions pour relever le défi de entrepreneuriat ; comment accroître son business avec le digital?

La responsable de ‘’Exclusiva Events’’, également coordinatrice du Forum de entrepreneuriat et du leadership féminin en Guinée, Maciré Touré, a décliné les objectifs de ladite structure, entre autres, il s’agit de : « faire la promotion de entrepreneuriat féminin guinéen et développer un système de coaching et de mentorat pour les entrepreneures féminines; chercher des solutions sur les obstacles qui freinent les entrepreneures guinéenne ; la création d’un espace d’échange et de rencontre entre les acteurs économiques et le public; valoriser les femmes qui entreprennent en Guinée et l’incitation des femmes à entreprendre et les aider à se constituer en réseau(…) ».

 Pour la formatrice, Dame Kadiza Bah, s’est réjouie de la motivation de ces jeunes filles qui aspirent à devenir entrepreneures et autonomes. « Il y a beaucoup de choses à changer dans l’écosystème pour leur faciliter la tâche, les femmes ont beaucoup d’appréhension avant d’entreprendre, donc on essaye de développer les thèmes qui leur correspondent, qui relèvent les freins, les difficultés qu’elles rencontrent pour se lancer en entrepreneuriat et celles qui sont déjà en entrepreneuriat, tous les problèmes qui les empêchent d’évoluer et le leadership évidemment quand on entreprend, on est leader quelque part, donc c’est de les aider à identifier leur force, en tant que leader et aussi à travailler les points faibles qui les empêchent d’avancer dans la réalisation de leur projet (…) ».

Pour une participante à cette formation, Mme Onivogui Antoinette, a salué cette formation des jeunes filles, initiée par (FODELF- Guinée). « C’est un sentiment de joie et de satisfaction, j’avoue que j’ai beaucoup appris parce que je venais avec 0% de comment entreprendre, mais seulement à 4 h de cours, je suis déjà à 50% de début d’entreprise donc je suis passé de l’idée au projet. À présent, je suis capable de créer mon projet et ma propre entreprise si j’ai les moyens financiers et techniques. Il faut dire que le FODEL-Guinée nous a boosté, nous a permis d’être sur le marché de la compétition et de la concurrence (…) ».

 À rappeler que cette formation de 50 jeunes filles prendra fin à Conakry, vendredi 11 octobre 2019 dans un hôtel réceptif de la place.

Dian Bah, Césaire

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Recevez gratuitement les informations

Voulez-vous être averti lorsqu'un article est publié sur Alerteur? Alors Entrez votre adresse e-mail et votre nom ci-dessous pour être le premier à être Informé de l'actualités Guinéenne, Africaine, et Mondiale