mar. Oct 22nd, 2019

Contre le 3 e mandat : Dalein mise-t-il sur la Diaspora ?

Le chef de file de l'opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo.

À l’allure des choses, la question est légitime. Les remparts contre le putatif 3 e mandat – dont le locataire de Sékhoutouréya, lui-même, n’a point dit un vocable là-dessus, ravivent les débats. Mais du côté du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), les « intentions » du président Alpha Condé sont prises au sérieux – les différentes répugnances des anti troisième mandat sur le terrain, illustrent bien ce point de vue.

Mais faut-il encore rappeler, malgré le cri de l’opposition contre le présumé projet du 3 e mandat, les soutiens d’une nouvelle Constitution, dont aux rangs desquels, la majorité présidentielle (RPG-arc-en-ciel) reste en tête, se multiplient du jour au lendemain, montrant du fait à la communauté internationale, qu’à l’intérieur de la Guinée, il y a autant des Guinéens qui soutiennent le projet de modification constitutionnelle.

C’est dans ce contexte que le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a entamé depuis fin juin 2019, une offensive à l’International, dans le but, dit-on, de remobiliser la troupe en vue de barrer la route à Alpha Condé de briquer un troisième mandat.

« Alpha Condé a utilisé la division, la haine, la stigmatisation, l’exclusion pour régner. Aujourd’hui, les Guinéens ont compris. Il n’est pas question pour les Guinéens d’aller à un troisième mandat », affirme haut le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo.

(…) Toute la lutte contre le troisième mandat se fera dans le cadre du Front National pour la Défense de la Constitution.

En Guinée, la quasi-totalité des partis politiques militent dans le FNDC. Toutes les organisations de la société civile militent dans le FNDC ; les artistes, les intellectuels, les magistrats, aucun Guinéen ne veut du troisième mandat.

 Nous sommes prêts à mener le combat pour barrer la route aux promoteurs du troisième mandat. Il n’a pas amélioré les conditions de vie des Guinéens, il n’a pas favorisé la consolidation de l’unité nationale. Au contraire, il n’a rien fait de positif sauf s’emparer lui et son clan des richesses du pays pour s’enrichir au détriment des conditions de vie des Guinéens, nous n’allons pas permettre qu’il s’octroie une présidence à vie (…) », a dit Cellou Dalein Diallo.

Mais au finish, ce qu’il faut craindre, malgré la forte opposition du FNDC contre le 3 e mandat et la modification constitutionnelle, les organisations africaines, telles que la CEDEAO, l’Union africaine (…) ne se sont pas encore prononcées au sujet de l’actualité en Guinée – dont en leur sein, le président guinéen, Alpha Condé, qui affiche un leadership solennel, peut in extremis, étouffer toute action de contestation contre le changement constitutionnel dans son pays pour demeurer au pouvoir.

 

Alassane Diop

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Recevez gratuitement les informations

Voulez-vous être averti lorsqu'un article est publié sur Alerteur? Alors Entrez votre adresse e-mail et votre nom ci-dessous pour être le premier à être Informé de l'actualités Guinéenne, Africaine, et Mondiale