Crise à la CENI autour du chronogramme pour 2020 ? voici l’éclairage d’Alhassane Makanera Kaké…

0
36

Si certains médias ont vite avancé que des commissaires à la CENI (issus des rangs de l’opposition) ont désapprouvé mercredi 8 juillet, le chronogramme de l’élection présidentielle d’octobre 2020, adopté également à la majorité des treize commissaires sur dix-sept, Dr Alhassane Makanera Kaké, commissaire à la même Ceni, signataire de la déclaration adressée au président de l’institution électorale, fait un important éclairage.

Extrait : « Il n’y a pas de crise à la CENI. Plutôt, un certain nombre de commissaires qui ont demandé au président de la CENI et leurs collègues commissaires pour faire un effort pour améliorer l’état de notre fichier. C’est ce que moi je sais de ce qui se passe là-bas. Il y a une question de majorité dans les commissions, le chronogramme a été adopté à la majorité 13 sur 17. Dire qu’on n’est pas d’accord. Pour moi, ce n’est pas être en conformité avec la démocratie. Mais plutôt la loi de la majorité s’impose.  Qu’est-ce qu’il faut ? je crois que cette demande que nous avons menée, nous estimons qu’on peut faire encore des efforts en matière de méthodologie, en matière de nouvelles initiatives pour l’améliorer. Et c’est l’invitation qui a été adressée (au président de la CENI, NDLR), moi, ce que j’ai signé, on a adressé aux commissaires, à nos collègues et au président de la CENI. Mais cela est loin de dire qu’il y a une crise », a-t-il déclaré chez nos confrères d’Evasion TV.

 

Makoura pour www.alerteur.com