Crise postélectorale : Mabinty Soumah, une guinéenne, lance un message de paix aux Guinéens…

0
52
Mabinty Soumah, auteure de cette opinion.

Comme un phénomène surréaliste, la Guinée qui a organisé paisiblement son scrutin présidentiel au 18 octobre dernier, seulement un jour après la tenue de l’élection, le président de l’UFDG, s’est autoproclamé « vainqueur » du même scrutin. Cet acte ne va pas sans conséquence. Ce message a entraîné les partisans de l’UFDG a fêté leur victoire – inéluctablement cette attitude a déchaîné des affrontements entraînant (9) morts dont des dégâts matériels importants. Face à cette inquiétude qui peut effriter le tissu social, Mabinty Soumah, qui a tant œuvré pour la paix, s’adresse aux Guinéens à travers un message d’unité nationale.

« Nous serons tous perdants si la Guinée brûle. Pyromanes et sapeurs-pompiers, tous nous perdrons ! Il est de notre responsabilité collective de préserver ce pays en faisant appel à notre humanisme et le bon sens. Les discours belliqueux, les propos haineux, les provocations, agressions et destructions de biens d’autrui ne nous honorent pas. Ce n’est non plus un concours de « qui pisse plus loin que l’autre ». Civils et militaires, sachons raison garder, car la violence appelle la violence et rien de productif n’en sort.

J’en appelle au médiateur de la République, aux leaders religieux, aux sages des différentes coordinations, aux leaders d’opinion, aux parents, tous, de s’impliquer encore afin d’éteindre ce feu qui risque de tout détruire sur son passage.

Mes sincères condoléances aux familles endeuillées, prompt rétablissement aux blessés et puisse Dieu veiller sur ma Guinée.

Une Guinéenne ».

Par Mabinty Soumah