Double scrutin du 1er mars : la COP sensibilise les électeurs…

0
84
Le président de la COP, Sambou Keita.

À quelques jours du double scrutin électoral (législatives et référendum constitutionnel) prévu le 1er mars prochain, la convergence pour la mouvance présidentielle, en abrégée (COP), a procédé mercredi au lancement d’une campagne de sensibilisation porte-à-porte, dans le quartier Simanbossia, commune de Ratoma, en vue de la mobilisation des électeurs pour le jour du vote.

La cérémonie a mobilisé les responsables du quartier, les militants et sympathisants du RPG arc-en-ciel, et les associations des femmes, leaders venus des quartiers de Lambangni et Enco 5.

La convergence pour la mouvance présidentielle (COP) est Créée en 2019. C’est une association des jeunes diplômés, anciens élèves, étudiants, militants du RPG arc-en-ciel, implantés sur toute l’étendue du territoire national.

Pour son discours de circonstance, le président de la COP, Sambou Keita, après avoir reçu les instructions du chef de l’État, prof Alpha Condé, au cours du passage de ce dernier au siège du RPG arc-en-ciel. Le jeune de la COP a en effet saisi cette opportunité – et a mis immédiatement en action sa structure pour mobiliser les électeurs pour aller voter le jour du vote.

« A partir d’aujourd’hui, nous allons déployer plus de 1000 jeunes dans les cinq communes de Conakry et les 33 préfectures de la Guinée pour la sensibilisation, mais notre objectif, c’est de venir faire notre lancement dans la commune de Ratoma précisément à Simanbossia. Alors notre choix est indicatif car notre force de combat est exercée sur toute l’étendue du territoire national. Nous sommes engagés à aller jusqu’au bout. Nous sommes engagés à sécuriser les bureaux de vote, nous sommes engagés à rentrer dans les maisons, les foyers, ménages pour expliquer comment voter, pour faire porte-à-porte afin de mobiliser les électeurs à voter massivement sans crainte, pour la réussite des élections législatives couplées au référendum. La Guinée avec son peuple du 28 septembre, est prêt aussi à relever un autre défi, ce défi est le 1er Mars 2020, levez-vous, allez voter », a lancé le président de la COP.

Pour le secrétaire politique de la COP, Kalil Traoré, après avoir vanté les retombées des outils du développement initiés par le chef de l’État prof Alpha Condé, notamment l’ANAFIC, l’ANIES, FODEL et d’autres. Il a ensuite exprimé sur le retrait de l’OIF dans le processus électoral.

«L’OIF n’a pas une main mise sur le processus électoral en Guinée. Elle est là pour nous
accompagner. D’ailleurs la mission de l’OIF était déjà finie. Ce retrait de l’OIF lui permet de
se reposer. Parce que le processus est terminé. Vous avez vu le communiqué du Président de la CENI qui a reconnu les efforts de l’OIF, qui a remercié ces représentants, alors chez nous ce n’est pas un débat. Nous remercions l’OIF
», a affirmé Kalil Traoré.

A rappeler, au cours de cette cérémonie de sensibilisation, le chef du quartier de simanbossia, El hadj Ibrahinma Diawara, a assuré que les dispositions sont déjà prises pour le jour du vote.

 

Mamadou Dian Bah