Double scrutin du 22 mars : la plateforme ‘’Regard du peuple’’ outille les observateurs locaux…

0
27
formation des Observateurs locaux du Regard du peuple. Crédit photo: Oumar Konaté.

En prélude du double scrutin (législatif et référendaire) du dimanche 22 mars, la plateforme de la société civile guinéenne, dénommée Regard du peuple, outille plus de deux cent (200) jeunes en vue de l’observation des élections. Ce vendredi 20 mars, les cinq (5) communes de Conakry ont été le cadre d’une formation liée à l’outillage des personnes devant observer le double scrutin du dimanche.

Selon des formateurs, ces observateurs, une fois outillés, observeront le déroulement du scrutin, remonteront à leur base les imperfections et anomalies. En effet, Abdoulaye Mohamed Kallo, est un des formateurs, sur place, au niveau de la commune de Matoto, précisément l’école ‘’petit Simbaya’’, a donné des précisons sur les axes de la formation :« l’objectif de cette formation, c’est d’outiller les observateurs locaux afin qu’ils remontent l’ensemble des imperfections et anomalies constatées lors du double scrutin de ce dimanche 22 mars. Ces observateurs seront déployés sur le terrain le jour du vote pour observer l’ensemble des opérations du scrutin. Il s’agit pour eux de nous remonter ce qui a marché et ce qui n’a pas marché. Donc, ils doivent être les représentants du peuple. Ils doivent être au près des électeurs pour se rendre compte réellement de ce qui se passe (…) », a-t-il déclaré.

LIRE AUSSI: Double scrutin du 22 mars : Mouvement La Guinée Fé retrousse les manches…

Lancinet Konaté est citoyen bénéficiaire de cette formation, à son tour apprécie la qualité de la rencontre : « On nous a expliqué, comment travailler dans les bureaux de vote en tant qu’observateur. Il s’agit pour nous de remonter à la base les incidents et autres anomalies du début jusqu’à la fin du vote. Nous serons dotés à cet effet des fiches d’observation (…) », a-t-il indiqué.

À rappeler qu’au-delà des observateurs locaux en vue de l’observation des élections du dimanche, une vingtaine d’observateurs issus de différentes sociétés civiles africaines séjournent en ce moment en Guinée dans le cadre de l’agenda électoral du dimanche 22 mars prochain.

 

Oumar konaté