Double scrutin du 22 mars : Oyé Béavogui du PDG-RDA signale « des graves anomalies » à l’intérieur du pays…

0
36

Le secrétaire général par intérim du PDG-RDA, Oyé Beavogui, tête de liste à la proportionnelle dudit parti pour ce double scrutin (législatif et référendaire) signale des graves anomalies au niveau des bureaux de vote dans les préfectures de Forécariah, Koundara, Mandiana et Macenta.

Si les mesures ne sont pas prises, dit-il, le PDG-RDA risque de ne pas reconnaître les résultats de la CENI. Et il déclare : « Dans la grande majorité, nous attendons les rapports de nos secrétaires fédéraux et observateurs que nous avons déployés sur toute l’étendue du territoire. Présentement, nous rencontrons les difficultés sur le terrain qui ont été déjà signalées à la CENI. Nous lançons des alertes par rapport aux circonscriptions où nous constatons un hold-up électoral qui se prépare contre le PDG-RDA. Ils savent qu’en 2013, ils ont procédé de la même façon, on avertit qu’on ne se laissera pas faire cette fois. Donc le hold-up électoral est en cours pour empêcher le PDG-RDA de siéger à l’Assemblée nationale. Y a quatre (4) circonscriptions où nous avons enregistré des graves anomalies. À Mandiana, nos délégués et superviseurs ont constaté Une série de bourrage des urnes par les chefs de quartiers qui disposent les cartes d’électeurs ; plusieurs délégués du PDG-RDA dans les sous-préfectures de kiniéran, Dialakoro et beaucoup d’autres ont été chassés par les autorités en vue d’accorder les voix des militants du PDGRDA au RPG arc –en-ciel. À Forécariah, au centre, les individus au compte du RPG arc-en-ciel sont postés devant tous les bureaux de vote de la préfecture pour influencer le choix libre des électeurs, les citoyens n’ont pas le choix libre de voter… », a déclaré Oyé Béavogui du PDG-RDA, au micro de notre reporter.

 

Mamadou Dian Bah