mer. Déc 11th, 2019

Education : un ressortissant de kolia offre une école de trois classes à son village natal Bintoumodia

Le village Bintoumodia est le secteur du District de Bôta, situé à cheval entre la sous-préfecture de Kolia et celle de Lisso dans la préfecture de Boffa. L’infrastructure scolaire publique est financée par un fils de la contrée, grâce à l’appui matériel et financier de ses partenaires. Comme dit cet adage : ” celui qui construit une école, a fermé les portes d’une prison”. Youbairou Camara est le chef de division (des domaines) à la direction nationale des domaines et du cadastre au Ministère de la ville et l’aménagement du territoire. Récit de Dian Bah !

Le fils de la sous-préfecture de kolia donne ses motivations, l’esprit qui lui a poussé de construire une toute première école dans cette localité. « Moi je suis natif de Bintoumodia où il n’y a pas d’école, il n’y a pas d’hôpital, il n’y a pas de forages pour l’eau potable, il n’y a aucune infrastructure dans cette localité et même les villages environnants. Une fois je suis parti au village trouver la population mobilisée pour faire une paillotte pour en faire une école pour les enfants. Ces enfants sont là-bas en grand nombre ; ils ne vont ni á l’école coranique où française, cela a touché mon cœur, j’ai eu pitié surtout pour ces enfants. J’ai dit à la population pour le moment que je n’ai pas de moyens mais on va chercher les moyens, moi avec mes relations si on peut faire pour vous une petite l’école », affirme Youbairou Camara.

 Cette infrastructure ne peut être réalisée sans l’acceptation et aide des populations bénéficiaires, c’est pourquoi, Youbairou Camara dira : « votre contribution est de réunir les agrégats, informer tous les villages environnants qu’on veut faire ici une école. Qu’ils indiquent le lieu où on doit construire l’école ; finalement, ils étaient très décidés, ils ont plus des agrégats ; j’ai pris les photos, je suis venu voir mes relations, et ils ont réagi. Je vous dis l’état dans lequel se trouve mon village si Dieu me donne les moyens je vais faire plus que ça. Si Dieu me Donne la chance je vais entreprendre l’action sanitaire, parce que il n’y a pas d’hôpital. Si vous connaissez la contrée c’est á khouréralandé, se trouve un petit poste de santé ».

La construction de cette école n’a pas laissé de marbre les autorités locales, elles ont favorablement accueilli l’ouvrage, c’est notamment le cas du sous-préfet de Kolia, Souleymane Keita : « je salue à sa juste valeur l’œuvre patriotique réalisée par Mr Camara Youbairou, il est parti d’un constat très amer, lui-même étant fils de Bintoumodia, il est né et a grandi là dans tous les villages, il n’y avait pas d’école à cette époque. Ces parents étaient obligés de le scolariser dans le village de Bakôrô District de Lômmki de la commune urbaine de Boffa. L’école de Lômki était située à 7 km où résidait Mr Camara. La construction de cette école est un ouf de soulagement ; il ne veut pas que les enfants de son village continuent á traverser la même souffrance. Mr Camara a tiré toute une communauté de l’obscurité ».

Le sous-préfet de Kolia, Souleymane Keita

Le donateur de l’école compte sur l’appui des autorités administratives et éducatives de la sous-préfecture afin de trouver les enseignants pour que l’école ouvre et soit fonctionnelle.

Dian Bah, Aimé Césaire

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Recevez gratuitement les informations

Voulez-vous être averti lorsqu'un article est publié sur Alerteur? Alors Entrez votre adresse e-mail et votre nom ci-dessous pour être le premier à être Informé de l'actualités Guinéenne, Africaine, et Mondiale