Experts de la CEDEAO « récusés » par l’opposition : Nestor Kagbadouno trouve le problème ailleurs…

0
78
Nestor Kagbadouno, candidat du RPG arc-en-ciel sur la liste nationale à Kissidougou.

Le dernier report des élections législatives et référendaires continue d’alimenter le débat politique en Guinée. À cela vient s’ajouter la volonté manifeste de l’opposition de récuser l’un des trois experts mandatés par la CEDEAO pour auditer le fichier électoral. L’un des candidats de la majorité présidentielle regrette la mauvaise foi de l’opposition guinéenne. Nestor Kagbadouno se dit ne pas être surpris par cette posture du camp adverse tendant à empêcher les élections à tout prix.

Sur le report des élections, le jeune candidat félicite le Chef de l’Etat. « Il faut tout d’abord saluer l’acte du président de la République; le fait qu’il soit à l’écoute des institutions régionale et sous-régional notamment la CEDEAO et l’Union Africaine. C’est un acte véritablement salutaire » soutient-il.

« Cependant nous devons comprendre aujourd’hui ce qui anime cette opposition. Même si vous envoyez les experts de l’Union Européenne, ils vont  les récuser. Ils diront que ce sont des amis d’Alpha Condé. Tout leur problème c’est comment empêcher ces élections; il n’y a rien à dire, rien à faire. En fait même si le Président Alpha leur dit de venir participer à ces élections avec le meilleur des fichiers du monde, ils lui diront de renoncer d’abord à son projet de troisième mandat. Qu’il faille qu’il le dise ouvertement, quel que soit ce qu’on fera » explique Nestor.

Poursuivant, le candidat du RPG Arc-en-ciel invite l’opposition élargie au FNDC à dissocier la question d’un éventuel troisième mandat du Président de la République à celle d’une nouvelle constitution. Pour lui, c’est bien avant le couplage des élections législatives au référendum que l’opposition guinéenne avait affiché sa volonté de boycotter.

Il faut noter que Nestor Kagbadouno est présentement à Kissidougou où il continue la campagne pour le meilleur taux de participation, l’adoption du projet de nouvelle constitution, la victoire du RPG Arc-en-ciel et le nombre minimal de bulletins nuls.

 

Makoura