mar. Oct 22nd, 2019

Fin de la grève du Slecg : Aboubacar Soumah obtient enfin le prix du baroud d’honneur (tout ça pour ça)

Si les nerfs pouvaient se calmer entre le gouvernement et les enseignants grévistes, il pouvait y avoir très tôt une attente honorable s’agissant d’une sortie de crise dans le secteur éducatif guinéen depuis des mois durant, mais l’égo avait pris le dessus piétinant tout dénouement heureux pour que le Slecg suspende sa grève virale, mais au bout du compte, hier jeudi (10 janvier 2019), un protocole d’entente a été signé, regroupant pour l’essentiel 12 points, mais pas celui de (huit millions) tant attendu, donc un baroud d’honneur pour Aboubacar Soumah et ses adeptes grévistes, qui ont boudé les salles de classe durant des mois dans l’optique d’obtenir (huit millions) de francs guinéens. Mais enfin, ça n’a été que ce qu’on peut appeler “tout ça pour ça”   Voir Ci-dessous les 12 points du protocole.

  • Le dégel exceptionnel des salaires des enseignants pendant la période de grève, octobre, novembre et décembre 2018 ;
  • La création à compter du lundi 21 janvier 2019, d’une commission mixte gouvernement-SLECG-USTG en vue de procéder à l’assainissement du fichier des fonctionnaires enseignants. Les économies réalisées après cet assainissement seront affectées sur le salaire de base sans aucune incidence financière et sans que cela ne traduise une augmentation de la masse salariale. Les modalités de répartition en seront décidées en commun accord avec les acteurs concernés. Le gouvernement mettra à la disposition de cette commission les ressources nécessaires pour la réalisation de cette opération ;
  • 3-        Le rétablissement des enseignants mutés ou demis de leurs fonctions pour fait de grève dans les institutions d’enseignement supérieur et du ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation ;
  • 4-      L’engagement à la fonction publique des dix enseignants homologués de l’Université de Kindia ;
  • 5-      Le virement automatique des salaires après les opérations d’assainissement du fichier de l’enseignant. En attendant, on fait recours au billetage pour faciliter les vérifications et le contrôle physique des enseignants.
  • 6-      Le déblocage de prêt bancaire des enseignants ;
  • 7-      Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des fonctionnaires, le gouvernement a initié un vaste programme de construction de logements sociaux dont la priorité sera donnée aux enseignants, aux médecins et aux magistrats.
  • 8-      Le respect des libertés et droits syndicaux ;
  • 9-      La poursuite du paiement des 40% de l’augmentation de salaire accordés aux enseignants qui doivent faire valoir leur droit à la retraite à compter du 31 décembre 2017.
  • 10-   La mise en place d’un comité mixte gouvernement USTG-SLECG pour le suivi et évaluation de ce présent protocole d’accord.
  • 11-   Les parties s’accordent que nul ne sera poursuivi ou sanctionné pour fait de grève ;
  • 12-   Le SLECG s’engage à organiser des cours de rattrapage à tous les niveaux pour combler le retard accusé dans le calendrier scolaire ;

 

Mamadou Dian Bah

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Recevez gratuitement les informations

Voulez-vous être averti lorsqu'un article est publié sur Alerteur? Alors Entrez votre adresse e-mail et votre nom ci-dessous pour être le premier à être Informé de l'actualités Guinéenne, Africaine, et Mondiale