mar. Oct 22nd, 2019

Guinée : certains partis politiques quittent l’opposition républicaine et forment « le Cercle des Acteurs pour la République »

Disent-ils, au départ, ils étaient tous membres de l’opposition républicaine; ils sont entre autres, ADC -BOC, PPD, RRD, UMP, DDR, MPG, PPDG, ces sept partis politiques de l’opposition étaient devant la presse ce lundi 30 septembre, en toile de fond : la mise en place d’une nouvelle plateforme de l’opposition appelée, cercle des acteurs pour la République (CAR).

Pour Abdoulaye Kourouma, président du parti RRD, dresse les objectifs de leur plateforme, qu’il s’agit de : « promouvoir les idéaux Républicains ; regrouper au sein d’un cadre permanent de concertation des partis politiques de l’opposition soucieuse de promouvoir le développement socio-économique du pays et de garantir la paix et la stabilité politique, économique et sociale en République de Guinée pour les générations actuelles et futures ; prendre part d’une manière efficace et efficiente aux consultations électorales et œuvrer pour l’unité de l’opposition face au pouvoir en place dans le but de favoriser une alternance ; former et informer les citoyens de leurs droits et devoirs afin qu’ils puissent exercer pleinement, défendre et revendiquent en cas d’usurpation ou d’aliénation; promouvoir une démocratie républicaine, respectueuse et équilibrée ; utiliser tous les moyens légaux pour s’opposer à toute forme de violations ou tentative de violation de la constitution et les lois de la République (…) ».

Et pour Dr Ibrahima Sory Diallo, président de ADC-BOC, pour lui : «  y a eu des constats au sein de l’opposition républicaine, qui est devenue une structure sans fonction, et que la disposition envoyant tous les leaders de l’opposition républicaine au sein du FNDC, nous sommes tous consentant. Mais il se passe qu’on reste dans une structure qui ne fonctionne pas, lorsque nous avons eu besoin d’aller aux élections avec des consultations, nous avons demandé des réunions au sein de l’opposition républicaine une fois, deux fois ; il n’y a pas eu de réponse, il n’y a pas eu de réaction ; donc nous avons décidé de mettre en place une structure politique à partir d’aujourd’hui nous sommes plus de l’opposition républicaine », affirme le président de ADC-BOC.

Depuis la maison de la presse, Dian Bah, Césaire

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Recevez gratuitement les informations

Voulez-vous être averti lorsqu'un article est publié sur Alerteur? Alors Entrez votre adresse e-mail et votre nom ci-dessous pour être le premier à être Informé de l'actualités Guinéenne, Africaine, et Mondiale