Guinée : Dr Faya Millimono sceptique quant à “l’alliance” réunissant « PEDN, l’UFR, PADES et L’UFDG-Renouveau »

0
34

Récemment, certains partis politiques, PEDN, l’UFR, PADES et UFDG-Renouveau, se sont réunis au siège du parti de l’Espoir de Développement National (PEDN) de Lansana Kouyaté. C’était le 15 janvier dernier. L’objectif de ces partis politiques était d’envisager de créer une « nouvelle alliance politique » en vue pour des futures échéances électorales.

Mais pour l’heure, certains de ses membres commencent à douter du positionnement de certains participants à cette « alliance ». C’est notamment ce qu’a affirmé Dr Faya Millimono dans la presse cette semaine.

« Aujourd’hui, on ne connaît pas le positionnement des gens. C’est très confus. Alors que nous ne devons pas dire une chose et faire son contraire », a-t-il affirmé dans la presse.

« L’opposition doit tout faire pour promouvoir des valeurs démocratiques, et défendre les principes qu’elle s’est fixés et non faire le contraire », propose-t-il.

Même si pour l’heure, le leader du Bloc Libéral fait lui seul cette annonce, affirmant que son parti politique ne participera plus à cette nouvelle alliance. Les autres participants de cette coalition politique (que sont Lansana Kouyaté, Sidya Touré, Bah Oury, Ousmane Kaba…) n’ont, jusqu’à présent, pas bronché un mot pour contredire Dr Faya Millimono ou éclairer la lanterne de l’opinion par rapport au positionnement de certains de ses membres.

« Le Bloc Libéral a décidé finalement de prendre ses distances et de rester en dehors de toutes plateformes existantes ou naissantes au sein de l’opposition. Nous allons rester donc dans cette position jusqu’à ce qu’on sache qui veut quoi », a-t-il decidé. 

Et toutes ces tentatives d’alliance interviennent dans un contexte où certains observateurs prêtent au président Alpha Condé, l’ambition de briquer un ( 3e mandat).

 

 

Mamadou Dian Bah