Jeunesse de l’axe, arrêtez. Trop c’est trop ! (Par Alpha Abdoulaye Bouka Barry)

0
20

Depuis 2007, la jeunesse de l’axe Hamdallaye Bambéto-Cosa-Wanindara-Kagbélén est engagée dans une fronde qui coûte la vie à de nombreux citoyens guinéens. Prétextant un combat pour l’instauration d’un Etat de droit et de démocratie dans notre pays, ces jeunes saisissent chaque occasion pour se faire entendre à travers des manifestations. Ces manifestations, loin d’atteindre leur objectif, contribuent au contraire à des pertes en vies humaines et à des dégâts matériels importants. Quelle bêtise !

Trop c’est trop.

Jeunes de l’axe, avez-vous une fois réfléchi à la finalité de vos multiples manifestations ?

A mon humble avis, non ! En ce sens que vous n’êtes pas les seules victimes des différents maux dont souffre notre Guinée depuis 1958. La misère, la famine, les embouteillages, le manque d’emplois, l’insalubrité, la cherté de la vie, la dégradation des routes, le coût élevé des denrées de première nécessité qui ont frappé et qui continuent, malgré les efforts entrepris par les autorités qui se sont succédé à la tête de notre pays, touchent l’ensemble des citoyens guinéens. Qu’ils soient de l’axe, de l’autoroute Fidel Castro, de la Basse-Guinée, de la Moyenne-Guinée, de la Haute Guinée ou de la Guinée Forestière.

Alors pourquoi embêter chaque jour les citoyens de cette zone, en les empêchant de vaquer à leurs occupations à travers des manifestations qui coûtent la vie à des âmes innocentes ? Savez-vous combien de dignes fils guinéens, qui pouvaient être des ministres, des directeurs généraux, des ambassadeurs, des écrivains etc., ont perdu leur vie à cause de vos combats fades et irréfléchis ?

Pensez-vous gagner un combat qui doit être mené par l’ensemble du peuple de Guinée ? Que gagnez-vous en ouvrant la porte à des personnes qui violentent les citoyens de cette zone jusque dans leurs concessions ? Les personnes, qui ont été toutes ou presque été aux affaires et que vous prétendez défendre aujourd’hui, ont-elles une fois posé ne serait-ce qu’une chambre ou une école dans votre zone pour votre bien ou pour celui de vos enfants ?

Il est donc temps que vous sachiez, que vous n’êtes pas les seules victimes, ni les plus forts pour favoriser l’instauration d’une démocratie ou d’un Etat de droit en Guinée que vous prétendez défendre à travers des violences. Il est temps que vous fassiez une introspection sur votre histoire de 2007 à date. En le faisant vous vous rendrez compte que nous n’êtes que des boucliers au service de certains Guinéens sadiques qui veulent accéder à des postes de responsabilité et qui reviendront vers vous pour vous donner des miettes afin de vous pousser davantage dans les rues pour assouvir leurs propres et uniques intérêts. Pendant ce temps, leurs enfants font de bonnes études à l’Extérieur.

En attendant, je vous invite à pacifier votre zone en luttant contre toutes formes de violences. Acceptez d’être comme les jeunes des autres communes. Refusez qu’on vous félicite à travers des décomptes de corps. Battez-vous pour avoir une bonne formation. Mieux vaut être qualifiés de lâches en prônant la non violence, la quiétude sociale, le vivre ensemble que d’être patriotes engagés pour la démocratie et de l’Etat de droit en violentant et en offrant l’occasion de troubler la paix d’autres citoyens qui ne cherchent que leur pain quotidien.

Le jour où tout le monde sera prêt pour aider ce pays à davantage se développer, vous verrez que cela se fera sans violence, ni de blessés à plus forte raison de morts. Et ne pensez surtout pas que l’actuel régime est la cause des souffrances des citoyens guinéens et du sous – développement de notre pays. La cause, elle est commune et pour trouver la solution, il faut une force commune de tous les fils de la Guinée.

Que Dieu sauve la Guinée. Amen !

Alpha Abdoulaye Bouka Barry, citoyen engagé pour la paix