Mali : IBK sur le fil du rasoir, une délégation de la Cedeao à son chevet…

0
31
L'arrivée du président Ivoirien A. Ouattara à Bamako ce jeudi 23 juillet 2020.

Depuis un moment, le Mali se trouve être coincé dans une crise – alimentée par le mouvement du 5 juin du Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), qui demande le départ du président Ibrahima Boubacar Keita (IBK). Mais la situation semble périlleuse du jour au jour. C’est dans ce contexte difficile que la Cedeao a envoyé ce jeudi 23 juillet à Bamako, quatre chefs d’Etat de l’organisation régionale – il s’agit des présidents en exercice des pays comme Côte d’Ivoire, Ghana, Niger et Sénégal. Vu l’engagement des adversaires d’IBK, rien pour l’heure ne rassure l’opinion que nombre de ces médiations aboutiront à surmonter la crise actuelle.

Déjà, la Cedeao a choisi comme médiateur l’ex-président nigérian Goodluck Jonathan en vue de rapprocher les positions des protagonistes de la crise malienne.

 

Makoura pour www.alerteur.com