mar. Oct 22nd, 2019

Manifestations annoncées du FNDC : « C’est une déclaration de trop et les gens doivent revoir leur copie… », dixit Dr Ibrahima Sory Diallo du parti ADC-BOC

Jusque-là officiellement membre du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), Dr Ibrahima Sory Diallo est leader du parti Alternance Démocratique pour le Changement et Bloc de l’Opposition Constructive (ADC-BOC). Récemment, lui et certains partis politiques ont quitté l’opposition républicaine mettant à profit une nouvelle coalition politique appelée Cercle des Acteurs pour la République (CAR), composé de treize partis politiques. Interrogé par notre rédaction de réagir par rapport aux manifestations annoncées par le FNDC au 14 octobre prochain, Dr Ibrahima Sory Diallo estime pour sa part qu’une manifestation doit avoir un mobile, et il demande les membres du FNDC de revoir leur copie. Réaction !   

« Etant membre du FNDC, et ne pas être associé, nous ne souscrivons pas à cette manifestation. C’est d’abord la position personnelle de mon parti et nous appelons tous les Guinéens à exercer leur droit à la limite des lois de la République. Lorsque vous estimez ce que vous êtes en train de réclamer est constitutionnel et celui de votre interlocuteur doit être forcément constitutionnel ; c’est pourquoi les deux tendances, il faut qu’elles en parlent, qu’elles en discutent, raison pour laquelle nous avons pris acte de la déclaration, compte tenu que nous avons nos représentants dans la coordination du FNDC, nous sommes treize partis politiques aujourd’hui du FNDC qui sont dans le CAR (Cercle des Acteurs pour la République) , demain nous allons voir à notre réunion, est-ce qu’on va maintenir nos membres dans la coordination pour qu’ils participent à la manifestation ou bien est-ce qu’on va les retirer ?

Donc par conséquent, une décision va tomber demain du côté du CAR, mais en tant que leader de mon parti le BOC (…) nous, lorsqu’il aura la marche, nous on ne va pas participer à cette manifestation et on sait que cette manifestation a été annoncée avec un très lourd contenu, lorsqu’on dit aux institutions de fermer, on dit aux commerçants de ne pas sortir, de dire aux usagers de la route de ne pas rouler leurs engins, cela dit qu’on s’apprête à une violence. Pour moi, la marche devrait être circonscrite dans une zone, parce que nous sommes dans une République. Nous ne sommes pas dans une transition, c’est ce que les gens oublient.

Une marche est recommandée par la Constitution mais une marche légale doit avoir un motif

Nous sommes dans une République, quelle qu’en soit la faiblesse de l’État, il faut le respecter, quel que soit l’abus du pouvoir, toi citoyen, il faut le respecter, et tu dois l’obliger à respecter la loi. Mais comme lui (Etat) viole la loi, toi aussi tu dis que tu viole la loi, et alors lui est régi par une Constitution qui dit qu’il est le garant de la paix sociale, pour moi c’est un affrontement qui se prépare. Et lorsqu’il y a un affrontement qui se prépare, nous allons mettre en garde le gouvernement de prendre les dispositions pour ne pas qu’il ait des dégâts matériels et humains, nous allons aussi mettre en garde les organisateurs de bien mener leur manifestation pour ne pas qu’il ait de dégâts humains et matériels. Une marche est recommandée par la Constitution mais une marche légale doit avoir un motif, doit avoir l’itinéraire, doit avoir le timing, mais lorsqu’il y a tout ça et que nous n’avons pas entendu dans leur déclaration. Alors moi, c’est une déclaration de trop et les gens doivent revoir leur copie (…).

Pour le moment, le CAR observe la neutralité dans cette manifestation

Pour moi, il est important qu’on essaye de mettre en exergue cette Constitution dont on en train de parler ; nouvelle Constitution, moi je ne l’ai pas vue et on ne m’a dit voilà la commission qui prépare une Constitution. Lorsqu’on va voir tout ça installer, alors si on sort c’est pour empêcher la Constitution, mais lorsqu’on sort, qu’on n’a même pas le projet de Constitution, on n’a même pas la déclaration officielle du président, on n’a pas de mobile valable. Pour moi une manifestation doit avoir le mobile valable et ce mobile valable ne doit pas être seulement des déclarations depuis les Etats-Unis du président qui s’est adressé à un groupe de Guinéens ; s’il veut s’adresser aux Guinéens, il y a la RTG, il n’a qu’à venir dire, en ce moment, il va voir le CAR. Pour le moment, le CAR observe la neutralité dans cette manifestation (…) », affirme Dr Ibrahima Sory Diallo. 

Propos reccueillis par Dian Bah, Césaire

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Recevez gratuitement les informations

Voulez-vous être averti lorsqu'un article est publié sur Alerteur? Alors Entrez votre adresse e-mail et votre nom ci-dessous pour être le premier à être Informé de l'actualités Guinéenne, Africaine, et Mondiale