Marche du FNDC au 20 Juillet : voici la déclaration de la frange dissidente du FNDC pour la redéfinition des objectifs et de nouvelles stratégies dudit Front…

0
67

Dans une déclaration à la date du 14 juillet 2020 à Conakry, la frange dissidente du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) qui se fait appeler « plateforme revendicative du FNDC », veut la redéfinition des objectifs et de nouvelles stratégies du FNDC sans ménager l’option du départ d’Alpha Condé au pouvoir. Les auteurs de cette présente déclaration ont pour noms : Ibrahim Keita, (coordinateur de la plateforme revendicative), Mamady Onivogui (du mouvement Elazologa Ateben) et Bachir Diallo (Citoyen pour la défense des acquis de la République) et Bella bah (La jeunesse citoyenne). Lisez la déclaration ci-dessous !

……………………………………………………………………………………………………………….

Déclaration de la plateforme revendicative Ref: 03/2020

Après le 22 mars 2020, nous avons souhaité une redéfinition des objectifs et de nouvelles stratégies du FNDC en tenant compte du forcing d’Alpha Condé et des élections du 22 mars. C’est à partir de ce moment là que des incompréhensions sont apparues au sein de notre mouvement et il était nécessaire de faire face à ces incompréhensions afin de remotiver, non seulement, la base mais aussi d’avoir une clarté de l’objectif final du combat.

Il faut souligner à ce niveau qu’après le 22 mars la plupart des combattants ne voulaient entendre qu’un seul mot d’ordre : c’est de sortir pour demander le départ d’ALPHA Condé. Et nous en étions conscients qu’avant de lancer cet appel qu’il fallait faire face aux incompréhensions et dissensions internes qui constituent la base de notre plate-forme revendicative.

Dès lors, nous tenons à porter à votre connaissance que nous les membres ici présents ou en tout cas tous ceux qui se reconnaissent dans cette plate-forme n’avons jamais changé d’un iota d’engagement et de direction dans la lutte citoyenne qui nous anime tous. C’est entre autres, une des raisons de ne pas aller dans des polémiques stériles pour mettre fin à certaines allégations.

Il appartient de tout temps à l’accusateur de produire des preuves. Il est, dès lors, de notre devoir et c’est d’ailleurs une absolue nécessité de vous rappeler que nous, membres de la plate-forme revendicative du FNDC sommes entièrement dans l’esprit de base du combat du FNDC qui était la défense de la constitution de 2010 et d’empêcher le 3éme mandat de Alpha Condé.

À cet effet, nous demandons plus de clarté dans le positionnement des leaders politiques de l’opposition ainsi que tous les autres leaders membres du FNDC afin que le mot d’ordre soit compris par tous de la même façon. Ce, afin d’éviter de perdre le contrôle que nous avons sur la base et de préserver nos forces pour la bataille finale.

Nous ne voulons plus et, d’ailleurs, la base ne voudra plus sortir si l’objectif de la manifestation n’est pas clairement défini par l’ensemble des leaders et que chacun de son côté donne cette instruction à ses militants. Nous réclamons une déclaration claire et nette sans ambiguïté et souhaitons vivement la participation active de chacun des leaders dans l’accomplissement de cet objectif.

C’est ensemble que nous pouvons demander le départ d’Alpha Condé et obtenir une transition démocratique en Guinée. Dans le cas contraire il ne sera pas facile de mobiliser ni la base, ni les militants pour la manifestation le 20 juillet 2020 et les manifestations d’après. Nous demandons par ailleurs, au gouvernement – De libérer sans condition et sans délai tous les détenus du FNDC et plus largement les détenus politiques. – De mettre en place une commission d’enquête indépendante sur toutes les exactions et les tuéries survenues lors des manifestations du FNDC. – D’assister les blessés alités ainsi que les familles endeuillées.

Nous demandons aussi à la coordination du FNDC. – De surseoir à toute manifestation jusqu’à la clarification de la candidature du professeur Alpha CONDÉ (congrès prévu début Août) – De dialoguer à l’interne pour mieux unifier et mobiliser toutes les forces dans le but de bien préparer l’assaut final pour le départ d’Alpha CONDÉ et assurer une alternance démocratique apaisée.

À l’ensemble de nos partenaires techniques et financiers nous demandons – De revoir le dossier de la crise sociopolitique du pays et prévoir agenda de dialogue inter-guinéen afin d’accompagner Alpha à la retraite. Une meilleure solution de sortie de crise est encore possible si Alpha Condé le souhaite. Vive la Guinée, Vive la plateforme revendicatif Vive le FNDC Vive la paix.

Déclaration de la plateforme revendicative Ref: 03/2020