Présidentielle 2020 : la CENI tient encore la corde !

0
42
Kabinet Cissé, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI)

La commission électorale nationale indépendante (CENI) sous le leadership de son nouveau président, Kabinet Cissé, évolue à la vitesse de croisière malgré les contestations de certains commissaires de l’opposition en son sein.

Dans un communiqué, publié récemment, concernant le scrutin du 18 octobre 2020, la CENI informe l’ensemble des acteurs du processus électoral du démarrage d’importantes activités du chronogramme. Parmi les points cités, il existe la révision à titre exceptionnel du 20 juillet au 3 août 2020 des listes électorales précédées du pré-affichage des listes électorales existantes et les listes des électeurs mis de côté lors des dernières élections législatives et du référendum…

C’est comme par coïncidence, cette accélération de l’institution électorale pour l’exécution de son chronogramme d’ici octobre 2020 répondrait aux aspirations du pouvoir en place. D’ailleurs, selon Jeune Afrique, le RPG désignera à partir du 5 août prochain le président Alpha Condé comme candidat en vue de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. Entre-temps, les poids lourds de l’opposition n’envisagent pas pour l’heure de s’embarquer dans le train du processus électoral sans la satisfaction de leurs revendications. Mais au vu des opérations en cours à la CENI, apparemment, on peut pour l’instant affirmer que l’organe électoral tient encore la corde.

 

Makoura pour www.alerteur.com