Présidentielle : mouvement Fouta PADES ‘’FiBhanthal Guinée’’ lance ses activités…

0
43

Le parti des Démocrates pour l’espoir (PADES) a ouvert ses portes aux jeunes ressortissants du Fouta Djallon, mercredi 23 septembre – au siège dudit parti en vue de soutenir la candidature de Dr Ousmane Kaba à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.

Dans son allocution, le coordonnateur régional de ce mouvement de soutien au PADES, Mamadou Lamarana Sow a tenu le discours de leur adhésion à l’endroit du candidat du PADES. « Nos parents du Fouta nous ont enseignés dans l’histoire des temps, aucun chef de guerre, aucun roi, aucun empereur n’est parti à la conquête du territoire sans un drapeau. M. le Président, c’est pourquoi, les neuf ‘’Diwés’’ du Fouta repartis dans les préfectures de Mamou, Dalaba, Koubia, Labé, Mali, Lélouma, Koundara, Dinguiraye, Dabola Télémilé, me charge en ma qualité de coordinateur régional du Fouta, de vous remettre officiellement le drapeau du PADES. Ils me chargent de vous dire que cette troupe que vous voyez devant vous, vous accompagnera à cette conquête, seule les malades et les enfants qui n’ont pas la force resteront en marge de cette bataille, mais vous verrez ceux devant la porte de Sékouthouréya pour témoigner votre entrée solennelle », a-t-il promu.

Présent à la cérémonie, le président du parti des démocrates pour l’espoir, Dr Ousmane Kaba, a livré à son tour, des messages de paix.

« Je voudrais en appeler à la responsabilité des hommes politiques, nous avons une responsabilité devant la nation et devant l’histoire. La campagne électorale, la conquête du pouvoir ne donne pas des occasions pour diviser notre pays, pour fractionner notre pays. Cette campagne doit au contraire être l’occasion d’unir la Guinée, je rappelle à tout le monde ici et ailleurs que la Guinée est une et indivisible. Déjà au cours de cette campagne, nous avons commencé à avoir des propos ethniques et régionalistes. C’est notre devoir, homme politique doit prêcher l’unité, nos prédécesseurs ont donné l’indépendance grâce aux efforts conjugués de tous les Guinéens sans exception. Aujourd’hui, notre rôle fondamental est de développer la Guinée, on ne peut pas développer un pays dans la division, dans la haine, c’est pourquoi nous insistons sur le sens de la responsabilité des hommes politiques soit candidat à la présidentielle ou ne soit pas candidat. Nous avons un devoir vis-à-vis de notre peuple, nous devons préserver l’unité de notre pays et approfondir la démocratie ».

 

Mamadou Dian bah

628568452