Présidentielles 2020 : les jeunes de l’axe s’activent pour la paix et la non-violence en période électorale

0
160

« La Guinée notre bien commun », est le thème choisi par les membres de la coordination des jeunes pour la non-violence, et c’était au cours d’une cérémonie pendant la journée de samedi 3 octobre 2020.

À quelques jours du scrutin du 18 octobre 2020, la coordination des jeunes pour la non-violence compte œuvrer pour la préservation de la paix et une élection apaisée en Guinée, notamment sur l’axe Hamdallaye – kagbèlen en passant par Cosa, wanindara et la cimenterie.

Le responsable stratégie et communication, Mamadou Sadialiou Diallo évoque les raisons de leur initiative : « Nul n’ignore que depuis quelques années jusqu’à nos jours, notre pays est confronté à des crises sociopolitiques, fragilisant le tissu social, malgré les efforts fournis par les institutions nationales et internationales.

C’est pourquoi, la coordination des jeunes pour la non-violence ne souhaite plus que des évènements douloureux qui ont endeuillé le peuple de Guinée ne reproduisent. Elle invite tous les frères et sœurs jeunes qui constituent l’avenir de cette nation de s’abstenir à toute forme de violences de nature à perturber la quiétude sociale sans notre chère patrie ».

Poursuivant le responsable des stratégies et communication renchérit : « Elle invite également les différentes coordinations régionales et toutes les associations de jeunes et de femmes de Guinée à s’impliquer davantage pour la préservation de la paix et de nos valeurs sociales. Les institutions internationales de contribuer activement à l’apaisement et à la facilitation du dialogue, par ailleurs, exhorte les forces de sécurité et de défense à être une force Républicaine au service du peuple. Restons vigilants et tenons-nous comme des frères et sœurs car la Guinée est une famille », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le coordonnateur général de la coordination des jeunes pour la non-violence Ibrahima Diallo, indique pour sa part : « Pourquoi, on n’a pris l’axe aujourd’hui jusqu’à présent ce qui est recherché sur l’axe on n’a pas trouvé d’abord ? Nous avons changé de stratégie pour revenir encore pour voir quelle sont les méthodes et les voies et moyens pour mettre en place pour aboutir. On a mis en place deux actions : Action paix-unité nationale et la non-violence – avec la coordination des (75) mosquées de l’axe, action paix et développement et l’action paix et unité nationale, c’est dans ça on a identifié les projets de sensibilisation et autres, dans l’action paix et développement nous avons identifié des activités, la formation et la création d’emploi ».

 

Propos recueillis par Mamadou Dian bah

628 56 84 52