mar. Oct 22nd, 2019

Projet de nouvelle Constitution: Alpha Condé méprise les faux confidents !

On aura tout entendu, on aura tout dit dans ce pays (…) – des mots, des analyses, venant de toutes parts (politiques, journalistes, des camelots…), de fois  qui sont l’œuvre des personnes supposées être proches du président– mais la réalité est que le chef de l’État lui-même à travers son récent discours, montre davantage qu’il n’a pas de confident. Sur ce point, l’opposition devrait mûrir ses actions avant d’alimenter vainement le débat portant sur un (troisième mandat imaginaire) de celui-ci, alors que le temps qui reste pour l’ensemble des acteurs politiques à se mettre d’accord sur certains points du processus électoral est minime. 2020 c’est maintenant.

Le RPG a compris le scenario !

Le parti au pouvoir a vite compris le scénario du président, le RPG-arc-en-ciel, à travers ses cadres, a investi le terrain politique afin de garantir le lendemain, peut-être le parti a su lire davantage le visage de son champion Alpha Condé pour assouvir son désir. Mais quand le président lui-même a parlé au sujet des futures consultations sur la Constitution, selon nos informations, (ils sont peu parmi les militants du RPG qui ont su saisir l’opportunité politique du discours du président). Cependant, tous accordent que Alpha Condé est un cas d’école en politique. Et malgré le cri incessant de son opposition, il a toujours obtenu tout ce qu’il voulait sur le terrain politique.

Kassory Fofana, un élève dauphin !

Le 04 septembre dernier, à la surprise générale, au moment où l’opposition l’attendait de pied ferme s’il était (pour) la nouvelle Constitution, Alpha Condé a plutôt confié des tâches à son Premier ministre Kassory Fofana d’initier un cadre de consultations devant unir autour de la question des institutions de la République, les partis politiques, des syndicats et des acteurs de la société civile.

En posant cet acte, Alpha Condé obtient d’office son but politique : le glissement du calendrier électoral d’une durant de deux ans afin de bien préparer son dauphin.

Mais la conséquence politique de son discours est celle de Dr Kassory Fofana ; ce dernier a en quelque sorte un sujet national à traiter. En cas du succès de ces consultations, c’est synonyme pour lui d’être d’office le dauphin du président de la République – mais en cas du revers de la médaille de sa part, le parti politique le mieux organisé prendra le dessus et influencera les futures élections en Guinée.

Mais dans tous les cas, retenons que Kassory Fofana semble avoir le sésame pour succéder Alpha Condé !

Souleymane Sy Savané

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Recevez gratuitement les informations

Voulez-vous être averti lorsqu'un article est publié sur Alerteur? Alors Entrez votre adresse e-mail et votre nom ci-dessous pour être le premier à être Informé de l'actualités Guinéenne, Africaine, et Mondiale