Séminaire : Le projet « CARES » soutient les actions syndicales en Guinée !

0
33

 L’inter-centrale CNTG-USTG a bouclé vendredi 23 août à Conakry son 3 ème séminaire national de formation des membres cadres-Guinée en vue de la consolidation et la pérennisation de ceux-ci notamment à travers la formation de nouveaux membres issus des organisations des parties prenantes et le renforcement de l’appropriation.

Un séminaire qui a duré cinq jours, du 19 au 23 août. Selon kadiatou Bah, membre fondateur du projet CARES-Guinée, a de son côté expliqué ainsi : « le séminaire qui nous a réuni ici depuis le lundi s’inscrit dans le cadre du renforcement de capacité des membres fondateurs et ceux qui sont venus dès la 2 ème phase et nous tendons vers la 3 ème phase pour élargir le CARES pour les nouveaux membres. Nous avons comme objectif la pérennisation du projet… Et pour l’atteinte de ces objectifs, il faut qu’on passe à l’évaluation interne et externe de tout ce que nous avons eu à faire depuis 2012 ».

Et poursuivant, elle dira entre autres : « l’un des objectifs de ce séminaire est de bien former les jeunes dans le cadre du syndicalisme par rapport à la relève. Les jeunes ne peuvent pas faire le syndicalisme sans qu’il n’y ait le B (…). L’appel que nous lançons, c’est de dire aux jeunes de s’intéresser au syndicalisme », exhorte la syndicaliste, Kadiatou Bah à l’endroit des jeunes.

Pour sa part, Kouglo Gody Lawson, coordinateur régional du projet CARES, a fait savoir que : « le CARES est une structure syndicale mise en place par la Confédération Syndicale Internationale (CSI-Afrique) pour renforcer les capacités de recherche dans les pays francophones. Le rôle du CARES, c’est de mener les recherches et d’utiliser le résultat de ces recherches pour les actions syndicales », a confié le coordinateur régional.

A rappeler que le Comité d’analyse et de la Recherche Syndicale (CARES) est un projet qui soutient l’action syndicale en matière économique et sociale en vue d’un travail décent.

 

Oumar Konaté