Urgent : Chérif Bah de l’UFDG « arrêté » chez lui (proche)

0
59

Visé par une poursuite déclenchée par le procureur de la République près du tribunal de Dixinn, notamment à cause des violences liées à la crise post-électorale de l’élection du 18 octobre dernier, Ibrahima Chérif Bah « vient d’être arrêté », c’est le propos allégué par sa femme – et en voici son témoignage, cité par le site mosaiqueguinee.com.

« On vient d’arrêter mon mari, il y a 40 minutes chez nous à Lambanyi pour une destination inconnue. Ils sont venus d’abord envahir tout le quartier avec plusieurs pick-ups. Ils sont venus de façon illégale sinon ils pouvaient le convoquer quand même comme ce n’est pas un bandit de grand chemin mais une grande personnalité », a confié à MosaiqueGuinee Hadja Maimouna bah.

 

Dian Bah