ven. Sep 20th, 2019

« Climat de panique et de violences dans tout le pays » : le RPG-arc-en-ciel pointe du doigt les responsables !

Honorable Mohamed Lamine Kamissoko du RPG-arc-en-ciel.

C’est la grande messe politique de cette semaine. Au tempo inquiétant, de plus en plus tendu. Entre d’un côté, le parti au pouvoir (RPG-arc-en-ciel), qui promeut l’idée d’une nouvelle Constitution au peuple de Guinée et de l’autre, le front national pour la défense de la Constitution (FNDC), qui à son tour, reste droit dans ses bottes à s’opposer à cette éventualité.

Ce samedi 15 juin 2019, l’opinion a pu constater ce qu’on pourrait appeler le « show » politique au siège du RPG-arc-ciel (Parti au pouvoir), lors de leur réunion hebdomadaire. L’honorable Mohamed Lamine Kamissoko de la majorité présidentielle, n’a pas passé par mille chemins pour qualifier le FNDC d’être « en intelligence avec des groupes de criminels, de bandits pour s’attaquer aux biens des gens dans le but de provoquer un climat de panique et de violences dans tout le pays… » accuse-t-il. Cette sortie de l’honorable Kamissoko intervient après de violents affrontements survenus dans la commune urbaine de N’zérékoré du 13 juin dernier, entre opposants au changement constitutionnel et forces de l’ordre, faisant « un mort », selon le gouvernement.

Et l’honorable Mohamed Lamine Kamissoko d’aller fond de ses accusations : « ils sont de mèche avec certaines composantes des forces armées pour que demain, quand il y a des troubles généralisés, ces groupes de militaires se lèvent pour prendre le pouvoir. C’est ce que veut le FNDC… », martèle le député du Rpg-arc-en-ciel.

Hier vendredi 14 juin 2019, les Autorités guinéennes, à travers le ministère de la Sécurité et la protection civile, ont haussé le ton dans un communiqué rendu public à la télévision nationale. Mettant en garde les éventuels cas de pillages et de vandalismes, qu’ils ne peuvent être tolérés.

 

Dian Bah

 

 

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *