mar. Oct 22nd, 2019

Dansa Dansa : Garçon intelligent, et sait se retirer dans les mains de tous ! (Courrier du lecteur)

Il est resté longtemps timbré comme preneur de carte politique au sein de la mouvance présidentielle, d’autres pensent aussi qu’il serait le pion qui pourrait faire plier les positions les plus extrêmes contre le changement constitutionnel. Mais en réalité, jusqu’ici, personne ne possède une preuve de vue contre Dansa Kourouma qu’il serait un fourbe camouflé au sein de la société civile pour le compte du pouvoir en place.

Certaines personnes sont même parties se coller à la folle approximative qu’il serait le soutien-gorge du président Alpha Condé. Mais le 18 septembre dernier, on dirait le masque est tombé. Le président du CNOSCG est d’autant plus coriace que les opposants contre une nouvelle Constitution.

En effet, il a posé des thématiques importantes face à la question d’une nouvelle Constitution qui éventuellement seraient l’objet de discorde entre le CNOSCG et ceux-là qui s’embourbent vers l’idée d’une nouvelle Constitution.

« Nous devons être équidistant de la politique politicienne pour pouvoir traduire l’expression légitime des populations », a affirmé Dansa Kourouma après sa rencontre avec le Premier ministre Kassory Fofana.

Si le président du CNOSCG s’est ainsi exprimé de la sorte, certains observateurs voient en cela comme une réponse limpide contre Abdourhamane Sano de la PCUD, membre influent du FNDC, acteur aussi de la société civile qui se bat aux côtés des opposants contre le supposé troisième mandat d’Alpha Condé et contre le changement de la Constitution.

Mais pour Dansa Kourouma, le CNOSCG a six questions majeures qui sont des préoccupations. Mais malheureusement, il en a cité que cinq.

  1. A quoi est-ce ces consultations sont représentatives de l’opinion du peuple ?
  2. Qu’est-ce qu’on reproche à l’ancienne Constitution et qui a porté préjudice au fonctionnent normal de l’Etat ?
  3. Quelles sont les bases juridiques pour parler de nouvelle Constitution ?
  4. Quelles sont les justifications de l’impact du changement constitutionnel sur les conditions à la fois politique, sociale et économique de la Guinée ?
  5. Quelle est la procédure d’élaboration d’une Constitution quand l’ancienne est en vigueur ?

En fin de compte, on retient désormais que rien n’est joué en ce qui concerne le positionnement clair de Dansa Kourouma face à la question d’une nouvelle Constitution. Sa rencontre avec le Premier ministre démontre à certains acteurs de la société civile que la franchise sert mieux que la ruse.

Par Amara Samoura

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Recevez gratuitement les informations

Voulez-vous être averti lorsqu'un article est publié sur Alerteur? Alors Entrez votre adresse e-mail et votre nom ci-dessous pour être le premier à être Informé de l'actualités Guinéenne, Africaine, et Mondiale