jeu. Déc 12th, 2019

Hôpital Sino-guinéen : les corps des 11 victimes de la manifestation du FNDC exposés

Les images sont insoutenables, et elles pourraient créer une sorte de fracture sociale au sein de l’opinion publique. Ce lundi 4 novembre, les corps des 11 victimes de la récente manifestation du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) ont été exposés à l’hôpital Sino-guinéen de Kipé en vue d’être inhumés par les parents des victimes.

Le 14 octobre dernier, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a appelé le peuple de Guinée pour manifester en vue de fléchir Alpha Condé à ne pas changer la Constitution, y compris de renoncer « à son projet » d’un éventuel troisième mandat. Mais  la journée du 14 octobre 2019 fut sanglante ; officiellement, onze manifestants ont perdu leur vie. Le procureur de la république près du tribunal de Dixinn a en effet annoncé l’ouverture d’une information judiciaire.

 

Makoura

 

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Recevez gratuitement les informations

Voulez-vous être averti lorsqu'un article est publié sur Alerteur? Alors Entrez votre adresse e-mail et votre nom ci-dessous pour être le premier à être Informé de l'actualités Guinéenne, Africaine, et Mondiale